Formations Continues » Formation » Comment devenir contrôleur VGP ?

Comment devenir contrôleur VGP ?

Mise à jour le 13 novembre 2023

La VGP se définissant comme étant la vérification générale périodique est une technique qui consiste à contrôler l’état des engins et équipements de manutention. La personne chargée de veiller à cela est celui que l’on nomme le contrôleur VGP. Il a de nombreuses fonctions et diverses tâches à accomplir.

Il faut dire que le métier de contrôleur VGP est un emploi bien payé mais qui demande à avoir une certaine aptitude avant de le faire. Vous désirez devenir contrôleur VGP mais vous ne savez comment procéder ? Retrouvez ici comment faire pour le devenir.

Suivre une formation spécialisée

La première possibilité qui s’offre à toute personne désireuse de devenir un contrôleur VGP est de suivre une formation spécialisée dans le domaine.  En réalité, suivre une formation VGP vous permettra de maîtriser tout de la fonction de contrôleur VGP.
En effet, ce travail consiste à détecter toutes anomalies pouvant causer un dommage à l’utilisateur d’un engin ou d’un équipement de travail. Pour mener à bien son travail, le contrôleur procède au recensement des informations relatives à chaque engin avant son utilisation par quelqu’un.

Afin de connaître les éléments a recensé, il est important de suivre la formation. Cela vous permettra aussi d’acquérir toutes les notions afin de bien effectuer votre travail. Par ailleurs, il faut dire que c’est un domaine d’activité dont la réussite demande à avoir une véritable concentration et un minimum de savoir-faire pour y parvenir. La formation est généralement donnée par des experts dans le domaine qui vous mettront directement dans la pratique afin que vous puissiez être prêt pour votre futur métier. 

Il faut quand même notifier que vous devez avoir un certain niveau d’étude afin de pouvoir accéder à cette formation. Vous devez donc nécessairement avoir soit le BEPC, le CAP, le BAC PRO, un BP ou un BAC +2.

A lire aussi  Tout savoir sur le BBA

Vous pouvez suivre cette formation en vous référant à des centres de formation en sécurité et contrôle du travail.

Disposer d’un certificat d’aptitude

Avant toute chose, il faut notifier que la formation est là seule alternative permettant d’aboutir à la fonction de vérificateur général périodique et de l’exercer à titre professionnel. En effet, c’est à l’issue de la formation que le certificat d’aptitude de maîtrise de la fonction est remis.

Cela vous permet en fait de montrer à quiconque et à tout employeur que vous avez toutes les capacités requises pour exercer votre fonction. Cela vous permet également de trouver plus facilement du travail.
Si vous désirez devenir contrôleur VGP et trouver un travail au plus vite, il vous suffit juste de suivre la formation et de disposer à la fin de celle-ci votre certificat d’aptitude.

Vous devez juste garder à l’esprit que vous devez avoir un certain niveau d’étude afin de suivre cette formation.

Par ailleurs, il faut notifier que la personne aspirant à ce métier doit avoir certaines aptitudes. Il doit aimer le travail bien fait, la réalisation des travaux suivant les normes et règlements établis en matière de sécurité. Il doit tout simplement être un maître de la sécurité au travail.

Comment Devenir Contrôleur VGP Indépendant ?

Vous avez une expertise dans les domaines de la sécurité et de la conformité, et vous envisagez de devenir contrôleur VGP indépendant ? Cette décision peut ouvrir des portes vers une carrière enrichissante et flexible.

Nous explorerons les étapes essentielles pour accéder à ce rôle spécialisé, offrant un aperçu des exigences, des opportunités et des conseils pour réussir dans ce domaine en pleine croissance.

A lire aussi  Comment se former au référencement naturel ?

Comprendre le Rôle du Contrôleur VGP indépendant

Avant de vous lancer dans cette aventure professionnelle, il est crucial de bien comprendre le rôle du contrôleur VGP. Le contrôle VGP (Vérification Générale Périodique) concerne l’inspection régulière des équipements de levage.

Ces contrôles visent à garantir la sécurité des travailleurs et à s’assurer que les équipements sont conformes aux normes en vigueur.

Acquérir les Compétences Requises

Pour devenir un contrôleur VGP compétent, il est impératif de posséder les compétences techniques nécessaires. Cela inclut une connaissance approfondie des équipements de levage, des normes de sécurité, et des réglementations en vigueur.

Des formations spécialisées sont souvent requises pour acquérir ces compétences, et il est essentiel de rester informé des évolutions technologiques et réglementaires.

Obtenir les Certifications Appropriées

Les certifications jouent un rôle crucial dans la légitimité d’un contrôleur VGP. Parmi les certifications reconnues, citons le CACES (Certificat d’Aptitude à la Conduite en Sécurité) et le COFREND (Comité Français d’Examen des Méthodes d’Essais Non Destructifs). Ces certifications attestent de votre expertise et renforcent la confiance de vos clients potentiels.

Quelles sont les tâches exercées par le Contrôleur VGP ?

Inspection Régulière des Équipements de Levage

La tâche principale du contrôleur VGP consiste à réaliser des inspections régulières des équipements de levage. Cela inclut des grues, des ponts roulants, des chariots élévateurs, et d’autres appareils utilisés dans des environnements industriels. L’objectif est d’identifier toute défaillance potentielle ou tout signe de détérioration qui pourrait compromettre la sécurité.

Vérification de la Conformité aux Normes et Réglementations

Les contrôleurs VGP doivent s’assurer que les équipements inspectés sont conformes aux normes et réglementations en vigueur. Cela implique une connaissance approfondie des exigences légales et techniques, garantissant que les entreprises respectent les normes de sécurité en place.

A lire aussi  Formation à distance pour devenir prothésiste ongulaire : le guide complet

Émission des Rapports d’Inspection

Après chaque inspection, le contrôleur VGP est chargé de rédiger un rapport détaillé sur l’état de l’équipement. Ce document précise les observations, les éventuelles anomalies détectées, et recommande les actions correctives nécessaires.

Ces rapports sont des outils cruciaux pour les propriétaires d’équipements, les aidant à prendre des décisions éclairées pour garantir la sécurité sur le lieu de travail.

Maintenance Préventive

Sur la base des observations recueillies lors des inspections, les contrôleurs VGP peuvent recommander des mesures de maintenance préventive. Cela peut inclure des conseils sur le remplacement de pièces usées, la lubrification, ou d’autres interventions visant à prévenir les pannes potentielles et à prolonger la durée de vie des équipements.

Sensibilisation et Formation

Les contrôleurs VGP jouent également un rôle crucial dans la sensibilisation et la formation des utilisateurs d’équipements. Ils peuvent fournir des conseils sur les bonnes pratiques de sécurité, expliquer les résultats des inspections aux opérateurs, et contribuer à renforcer la culture de la sécurité au sein des entreprises.

Veille Technologique et Réglementaire

Le secteur des équipements de levage évolue constamment, avec l’introduction de nouvelles technologies et des mises à jour régulières des normes de sécurité. Les contrôleurs VGP doivent rester informés des dernières avancées technologiques et des changements dans la législation pour maintenir leur expertise à jour.

Quel est le salaire d’un contrôleur VGP ?

En France, la rémunération d’un contrôleur VGP varie généralement entre 30 000€ et 45 000€ par an. Cette fourchette est indicative et peut fluctuer en fonction des facteurs mentionnés précédemment.

Les salaires plus élevés sont souvent observés dans les grandes agglomérations et les secteurs industriels à risque élevé.