Formations Continues » Formation » Devenir freelance informatique : tout ce que vous devez savoir !

Devenir freelance informatique : tout ce que vous devez savoir !

freelance informatique

Mise à jour le 31 janvier 2023

Avec la demande croissante de services informatiques à travers le monde, devenir freelance informatique est plus que jamais une option envisageable pour ceux qui souhaitent entreprendre une carrière dans le secteur. Mais qu’est-ce qu’être freelancer exactement ?

Quelle est la différence avec un entrepreneur classique ? Quels sont les compétences et les qualifications nécessaires pour devenir freelance ? Quel est le statut juridique et comptable d’un freelance ? Dans cet article, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le métier de freelance informatique.

Qu’est-ce qu’un freelance informatique ?

Un freelance informatique est un travailleur indépendant qui offre des services à ses clients classiques, mais aussi à d’autres compagnies ou à des start-up. Leur mission principale consiste à fournir des prestations informatiques en tant que consultant, développeur, expert technique ou autre spécialiste pour aider les entreprises et les clients à résoudre un problème. Les freelances informaticiens peuvent travailler sur plusieurs projets simultanément, tout en restant indépendants et libres de choisir leurs horaires.

Le métier de freelance informatique nécessite une bonne connaissance des logiciels utilisés en informatique et du secteur dans lequel on évolue, ainsi qu’une grande capacité d’adaptation. Pour être reconnu comme un bon freelance informaticien, il faut avoir de l’expérience et des compétences qui sont en adéquation avec les besoins du client. Les freelances informaticiens doivent être en mesure de fournir aux entreprises des solutions concrètes pour atteindre leurs objectifs et d’utiliser leurs connaissances et leurs compétences pour s’adapter aux situations spécifiques et fournir une solution adaptée à chaque problème.

A lire aussi  Qu’est-ce que le permis CE ?

Quel est le statut juridique et comptable d’un travailleur indépendant en informatique?

Les travailleurs indépendants en informatique sont généralement considérés comme des prestataires de services par les grandes entreprises. Ainsi, ils n’ont pas le même statut que les employés d’une société. Pour cette raison, il est important de connaître le statut fiscal, les assurances sociales et les avantages auxquels on a droit en tant que freelance informaticien.

Les freelances informaticiens ne sont pas soumis aux mêmes obligations fiscales qu’un employé classique, car ils ne détiennent pas un contrat de travail. Toutefois, ils doivent payer des impôts sur leurs revenus. En revanche, plusieurs freelances informaticiens bénéficient d’une réduction d’impôt pour les charges et cotisations lorsqu’on ouvre un compte bancaire à part. Les freelances ont également un régime social différent qui leur permet d’obtenir des indemnités chômage et des prestations maladie-maternité si nécessaire.

Quelles sont les exigences en matière d’expérience et d’expertise nécessaires à un freelance informaticien ?

En raison de la nature complexe des projets informatiques, un freelance informaticien doit réunir un certain nombre de compétences pour faire face à ses missions. Les entreprises recherchent habituellement des professionnels ayant des connaissances techniques approfondies et des années d’expérience dans le domaine.

De plus, les freelances informaticiens doivent être en mesure de travailler correctement avec l’équipe et le client, d’organiser leurs tâches et de communiquer efficacement avec les autres membres de l’équipe. Les compétences en communication sont donc très importantes !.

Où trouver des emplois de freelance en tant que professionnel de l’informatique ?

Bien qu’il puisse être difficile pour les freelances informaticiens de trouver du travail en début de carrière, il est possible de le faire grâce aux plateformes et réseaux spécialisés proposant des missions pour des freelances informaticiens. Ces plateformes et réseaux servent de pont entre les demandeurs d’emploi et les entreprises qui proposent des postes à pourvoir.

A lire aussi  Qu’est-ce que la formation FCO ?

Il existe également des sites web spécialisés qui mettent en relation les professionnels de l’informatique et les employeurs. Ces sites Web sont souvent organisés par moteur de recherche, ce qui permet aux freelances informaticiens de trouver facilement des missions pour leurs compétences.

Les freelances peuvent également demander à être référencés sur d’autres sites ou annuaires spécialisés où ils peuvent présenter leur expertise et leurs compétences.

Combien peuvent gagner les freelances qui travaillent comme professionnels de l’informatique ?

Les freelances informaticiens peuvent gagner énormément d’argent s’ils parviennent à développer leurs compétences ou à se spécialiser dans un secteur particulier. Toutefois, les taux de rémunération des freelances sont généralement très variés et peuvent aller de quelques pourcents par heure jusqu’à plusieurs milliers d’euros par mission.

Bien que ce soit difficile à estimer, une étude récente menée aux États-Unis a montré qu’en moyenne, les freelances informaticiens gagnent environ 45% de plus que les employés qui exercent le même métier.

En conclusion, le métier de freelance informatique est très attrayant pour certaines personnes en raison des avantages supplémentaires qu’il offre au-delà des revenus. Les freelances informaticiens peuvent profiter de leur variété et flexibilité pour explorer différents secteurs ou même un nouveau pays tout en travaillant dans le métier qui leur plaît.

Choisir une plateforme pour trouver une mission freelance freelance informatique

Comme nous vous l’avons dit, une plateforme de profils freelance informatique en France peut vous permettre de trouver vos premières missions. Cela va alors contribuer à créer votre notoriété. Ainsi, après plusieurs missions, il sera plus facile d’étoffer votre clientèle et de trouver davantage de contrats. Il est donc important de s’inscrire sur la bonne plateforme, pour pouvoir lancer son activité au plus vite et dans de bonnes conditions. Nous allons donc vous aider dans cette tâche.

Voici quelques points qui doivent retenir votre attention pour choisir une plateforme freelance :

  • Les missions : vous avez deux choses à vérifier à ce niveau, puisque les missions doivent être nombreuses et correspondre à votre profil. C’est important pour ne pas subir de sursollicitation, mais aussi pour réussir à en trouver. Lisez donc des avis sur la plateforme et regardez également si elle existe depuis plusieurs années et les noms d’entreprise qui proposent des missions.
  • Les coûts : certaines plateformes (comme celle que nous faisons découvrir en cliquant sur le lien) proposent une inscription gratuite, vous permettant de déposer votre CV et de recevoir des missions. Il n’y a pas non plus d’intermédiaire et de commission.
  • Les avantages supplémentaires : en vous inscrivant sur une plateforme réputée, vous avez plus de chances de profiter d’avantages supplémentaires, très utiles dans votre vie d’entrepreneurs. Ainsi, en plus des blogs vous proposant des articles d’actualité, vous pouvez profiter de partenariats (portage salarial, formations, expertise comptable, assurances pro…).
A lire aussi  Behaviorisme : reconnaitre un formateur du behaviorisme

En suivant ces quelques conseils, vous devriez pouvoir trouver facilement vos premières missions. Bien entendu, cela implique forcément de soigner votre CV et de mettre en avant vos compétences, en remplissant votre profil le plus précisément possible. Ainsi, vous serez visible et contacté pour des missions adaptées à vos compétences. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *