capacité transport léger
Formations Continues » Formation » Formation Capacité de Transport Léger : Examen et Obtention

Formation Capacité de Transport Léger : Examen et Obtention

Mise à jour le 4 juillet 2023

La formation à la capacité professionnelle en transport léger est l’un des prérequis pour les chauffeurs qui souhaitent transporter des marchandises sur routes. En effet, un examen est nécessaire afin d’accéder aux différentes capacités liées au transport routier.

Qu’est-ce que la capacité professionnelle ?

La capacité professionnelle est une attestation délivrée par la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECTECE). Elle est nécessaire pour obtenir le certificat de transport public de personnes ou de marchandises.

Quel est le contenu de la formation Capacité de Transport Léger ?

La formation à la capacité professionnelle en transport léger comprend plusieurs modules dont :

  • L’organisation et la gestion d’entreprise
  • Les règles applicables aux transports routiers de marchandises
  • Les techniques de conduite et de sécurité
  • Le contrôle technique du véhicule
  • La protection de l’environnement
  • Les règles juridiques relatives à l’utilisation des véhicules

Examen d’obtention de la capacité professionnelle

L’examen d’obtention de la capacité professionnelle en transport léger est divisé en quatre parties :

  1. Une partie théorique, composée de questions à choix multiple portant sur les règles applicables aux transports routiers de marchandises et aux techniques de conduite et de sécurité ;
  2. Une partie pratique, consistant en un test de conduite sur route ;
  3. Une partie pratique, consistant en un test de manipulation d’un véhicule;
  4. Une partie orale, se concentrant sur la protection de l’environnement, les règles juridiques et le contrôle technique du véhicule.

Condition requise pour passer l’examen

Pour passer l’examen, il faut remplir certaines conditions. Les principales sont les suivantes :

  • Avoir 18 ans minimum ;
  • Avoir un permis de conduire valide ;
  • Avoir suivi une formation qualifiante et complète en transport léger ;
  • Être titulaire d’une assurance responsabilité civile automobile ;
  • Être titulaire d’une CIIT (Carte Internationale d’Identification des Transports) ou d’une carte de transporteur individuel ;
  • Avoir un organisme de recherche agréé par la DIRECTECE.
A lire aussi  Formation pizzaiolo gratuite : est-ce possible ?

Comment se passe l’examen ?

L’examen est organisé par un organisme de recherche agréé par la DIRECTECE. Le candidat doit passer toutes les parties de l’examen avec succès pour être admis. Une fois que le candidat a réussi l’examen, il reçoit un certificat attestant de sa capacité professionnelle en transport léger.

Durée de validité de capacité professionnelle

La capacité professionnelle en transport léger est valable pour une durée de 5 ans. Avant expiration de cette durée, le titulaire doit repasser l’examen et obtenir un nouveau certificat.

Financement de la formation et de l’examen

La formation et l’examen peuvent être financés par le biais des aides publiques, notamment la formation professionnelle continue et le Fonds national de Formation Professionnelle (FNFP). Il est également possible de bénéficier de prêts spécialisés pour couvrir les frais d’inscription et de formation.

En conclusion, la formation à la capacité professionnelle en transport léger est essentielle pour ceux qui veulent obtenir le certificat de transport public de personnes ou de marchandises. Pour cela, les candidats doivent passer un examen comprenant 4 parties et respecter certaines conditions. La formation et l’examen peuvent être financés grâce aux aides publiques et à des prêts spécialisés.