Formation gratuite pour retraités
Formations Continues » Formation » Formation gratuite pour retraités : est-ce possible ?

Formation gratuite pour retraités : est-ce possible ?

Mise à jour le 7 mars 2024

La question de la formation des séniors après leur départ à la retraite est primordiale pour nombre d’entre eux. Continuer à évoluer, apprendre et se réinventer lorsqu’ils cessent leurs activités professionnelles est souvent une priorité. Mais alors, existe-t-il des dispositifs permettant de bénéficier d’une formation gratuite lorsque l’on est retraité ?

Découvrons ensemble les différentes options pour poursuivre son apprentissage sans coût à ce stade de vie.

Rester actif grâce au compte personnel de formation (CPF)

Méconnu de certains, le compte personnel de formation s’avère être un outil précieux pour financer une formation lorsqu’on atteint l’âge légal de la retraite. En effet, même si l’accès au CPF est fermé aux retraités, il reste utilisable pour ceux qui en disposeraient déjà avant de mettre fin à leur carrière professionnelle.

Le CPF : comment ça marche ?

Créé pour remplacer le dispositif du droit individuel à la formation (DIF), le compte personnel de formation est ouvert dès l’entrée dans la vie active, dès l’âge de 16 ans (15 ans pour les personnes ayant signé un contrat d’apprentissage). Il offre la possibilité de capitaliser des droits à la formation tout au long de sa vie professionnelle et ce, quelle que soit son statut : salarié, indépendant, fonctionnaire ou demandeur d’emploi.

Afin de bénéficier de cette aide financière, il faut avoir accumulé suffisamment d’heures sur son compteCPF avant la cessation de l’activité professionnelle. Les droits acquis pourront être utilisés pour financer des formations certifiantes et qualifiantes en lien avec le marché du travail. Le CPF est donc un outil précieux pour les retraités qui souhaitent valoriser leurs compétences ou acquérir de nouvelles qualifications à moindre coût.

A lire aussi  Formation marchand de biens CPF : tout savoir

Comment utiliser ses heures CPF ?

Pour mettre en œuvre une formation grâce au CPF…

  • Rendez-vous sur votre compte : Vous pouvez consulter vos droits et entamer les démarches directement depuis le site dédié au Compte personnel : moncompteformation.gouv.fr
  • Choisissez une formation : Votre projet doit correspondre à une formation agréée par votre région, par Pôle emploi ou par les branches professionnelles.
  • Faire une demande : Une fois la formation choisie, vous devrez constituer un dossier de demande prenant en compte le coût et la durée de la formation souhaitée. Ce dernier sera transmis à l’organisme financeur (région, OPCO…) pour validation.
  • Suivre la formation : En cas d’accord, la formation peut être mise en place auprès de l’organisme concerné.

Les ateliers découverte pour s’initier gratuitement à de nouvelles compétences

En plus du CPF, les retraités peuvent profiter d’ateliers gratuits proposés par des collectivités territoriales ou des associations. Ces ateliers sont généralement destinés aux séniors et leur permettent de découvrir de nouvelles activités sans avoir à débourser le moindre centime.

Club du troisième âge, mais pas seulement…

On pense souvent que les clubs du troisième âge ne proposent que des activités ludiques pour les retraités. Pourtant, en plus des traditionnelles parties de cartes et de loto, ces structures offrent également des formations gratuites dans différents domaines.

L’informatique, la musique, la peinture, la cuisine, la couture ou encore les langues étrangères… Les ateliers proposés au sein des clubs du troisième âge sont divers et permettent aux seniors d’apprendre et d’échanger dans un cadre convivial et adapté.

Bénévolat et apprentissage : une synergie positive

En mettant leurs compétences et leur temps libre au service d’une association caritative, sportive ou culturelle, les retraités ont également l’opportunité d’apprendre tout en s’investissant bénévolement. Cette expérience leur permettra de se sentir utiles, tout en étant formés gratuitement sur de nouvelles techniques, logiciels, langues ou encore préparation événements selon leurs centres d’intérêt et les besoins de l’association.

A lire aussi  Que faire après une classe prépa art ?

En somme, il est tout à fait envisageable pour un retraité de se former gratuitement grâce aux dispositifs existants : le compte personnel de formation, les ateliers découverte ou encore le bénévolat qui garantit un apprentissage continu tout au long de sa vie. Il suffit simplement de se renseigner et d’oser franchir le pas pour entamer une nouvelle étape de développement personnel et professionnel.