formation agent de sécurité
Formations Continues » Formation » Ce qu’il faut savoir avant de suivre une formation d’agent de sécurité

Ce qu’il faut savoir avant de suivre une formation d’agent de sécurité

Mise à jour le 29 avril 2024

Le métier d’agent de sécurité séduit de plus en plus de personnes en raison de ses opportunités d’emploi. Il s’agit effectivement d’un secteur qui recrute activement. Selon les statistiques, la France compte aujourd’hui plus de 165 000 agents de prévention et de sécurité (APS). Pour accéder à la profession, il faut suivre une formation continue en vue d’obtenir un certificat de qualification professionnelle (CQP). Voici les points essentiels à connaître impérativement avant de vous lancer dans cette voie.

Les prérequis pour intégrer une formation d’agent de sécurité

Pour être reçu dans un programme de formation agent de sécurité à Argenteuil ou dans une autre ville, il faut avant tout être majeur, avec un casier judiciaire vierge. La maîtrise de la langue française, à l’écrit et à l’oral, est également indispensable. Avant d’intégrer la formation TPS APS (titre à finalité professionnelle d’agent de prévention et de sécurité), il faut demander une autorisation auprès du Conseil national des activités privées de sécurité (CNAPS) en fournissant un justificatif de préinscription. Une fois l’autorisation obtenue, vous pouvez vous inscrire dans un centre de formation agréé par l’État.

Comment se déroule la formation d’agent de sécurité ?

Le programme se divise en deux parties, dont les cours théoriques et les pratiques. La formation TPS APS a effectivement pour objectif d’acquérir toutes les connaissances nécessaires à la fonction d’agence de sécurité. Elle aboutit à l’obtention du CQP APS si vous réussissez l’examen. La formation, qui dure environ un mois en présentiel, doit être dispensée par des formateurs agréés par le SSIAP et le CNAPS. Elle se déroule normalement dans une salle spacieuse dotée d’équipements modernes pour faciliter l’assimilation des cours et les mises en situation réalistes.

A lire aussi  Comment concilier vie personnelle et reconversion professionnelle ?

En ce qui concerne le contenu du programme, il se porte sur plusieurs unités de valeur (UV) qui seront toutes sanctionnées à l’examen. Parmi les UV traitées pendant la formation d’agent de prévention et de sécurité, il y a entre autres :

  • La surveillance et le gardiennage
  • Les gestes de premiers secours
  • Le cadre légal de la sécurité privée
  • La gestion des risques et des situations conflictuelles
  • La prévention des risques d’incendie
  • La prévention des risques terroristes
  • La gestion des risques en événementiel

Les épreuves de l’examen CQP APS

Les candidats passent d’abord l’épreuve théorique où ils sont évalués sur chaque unité de valeur abordée lors de la formation. Il s’agit d’un questionnaire à choix unique (QCU). Il faut obtenir au moins une note de 12 pour chaque UV pour réussir l’épreuve théorique. Si vous obtenez une note de 8 à 12 à une UV, vous serez ajourné et pourrez vous présenter à une nouvelle session pour retenter de valider l’UV en question. Si vous avez une note inférieure, vous serez obligé de suivre de nouveau la formation qui traite le module raté.

L’épreuve pratique se fait en binôme et se divise en deux parties. En premier lieu, le binôme est évalué sur la gestion du poste de contrôle de sécurité. Cette épreuve met en scène un incident tiré au sort devant un jury. La seconde épreuve, toujours par tirage au sort, consiste à passer un examen de garde statique ou un examen de mission dynamique. Le jury décide si un candidat est apte ou inapte selon sa capacité à gérer les situations tirées au sort.

A lire aussi  Comment devenir architecte d'intérieur sans diplôme ?