Accueil » Formation » Comment devenir moniteur auto-école ?

Comment devenir moniteur auto-école ?

moniteur auto-école

Mise à jour le 14 avril 2022

Vous êtes passionnés par l’enseignement théorique et pratique ? Si oui le métier de moniteur auto-école vous ouvre grandement ses portes. Grâce à ce métier, vous aurez la possibilité de former les conducteurs de véhicules, de motos et les poids lourds. Si ce métier vous intéresse, voici comment vous pouvez sortir un jour moniteur auto-école.

C’est quoi le métier de moniteur auto-école ?

Le moniteur d’auto-école est une personne tout comme les professeurs au collège qui dirige des cours de conduite dans les centres d’auto-écoles. Cet enseignement peut se faire de façon regroupée ou individuelle, cela dépend de la volonté et du temps libre des apprenants.

Dans son métier, le moniteur est chargé de préparer les apprentis conducteurs à l’examen du permis de conduire. Il met tout en œuvre au cours de la formation, pour permettre à ses apprenants d’avoir le maximum de connaissances théoriques ai si que pratiques, afin devenir un conducteur exemplaire.

En gros le métier de moniteur consiste à apprendre aux élèves comment respecter les règles de conduite, de mécanique et autres règles indispensables pour une bonne conduite.   

Quelles qualités faut-il pour devenir un moniteur auto-école indépendant ?

Si vous êtes passionnés par ce métier, c’est sûrement parce que vous avez déjà vu une personne le pratiquer. Cette personne est dotée de qualités qui vous ont séduit. Parmi les qualités d’un moniteur auto-école qui attire le public, il y a la patience. Pour devenir moniteur auto-école, il faut être doté d’une grande patience. Ensuite, on a la capacité de ce dernier à créer un lien avec ces apprentis conducteurs. Aussi, le moniteur auto-école doit avoir le savoir et la technique nécessaire pour montrer le bon exemple.

A lire aussi  Quelles sont les différences entre formation Just in Time et Just in Case ?

En ce qui concerne les qualités requises pour donner une bonne formation, le moniteur doit maitriser les principes généraux du cours. Il doit pouvoir s’adapter à la manière d’apprendre et de préparation de chaque apprenant. Il doit être une personne confiante vis-à-vis de ses apprenants et leur donner beaucoup de conseils. Et enfin, le moniteur indépendant doit être organisé si son emploi du temps est chargé, pour pouvoir faire un suivi attentionné à chaque élève.

Quelles sont les conditions pour devenir moniteur auto-école ?

Quand on parle de condition pour devenir un moniteur indépendant, l’âge et le certificat sont les premières choses demandées. Pour devenir moniteur auto-école, il faut avoir un moins 20 ans et avoir en sa disposition le certificat de compétence professionnelle d’enseignement de la conduite et de la sécurité routière (CCP ECSR).

Pour obtenir le certificat de compétence professionnelle, vous faut être en mesure d’effectuer les travaux liés aux deux types de certificats de compétence professionnelle à la fin de votre formation. Le premier certificat CCP 1 consiste à former les conducteurs apprenants par des actions individuelles et collectives comme l’indiquent les lois. Le CCP 2 quant à lui consiste à sensibiliser tous les conducteurs de la route sur l’importance de pratiquer une bonne conduite.

Comment marchent ces deux certificats ?

Pour obtenir ces deux certificats, le moniteur indépendant doit obligatoirement maitriser certaines notions. Pour le CCP 1, il faut savoir préparer des séances de cours individuelles et collectives, savoir préparer un cours sur la sécurité, avoir une maitrise de l’environnement de tests ; savoir évaluer le niveau de compréhension des élèves, reconnaitre les difficultés qu’ils rencontrent et d’autres.

A lire aussi  Comment suivre une formation CACES R490 ?

Pour le CCP 2, il faut savoir préparer les actions de sensibilisation et savoir analyser ses propres pratiques.

Pourquoi envisager cette carrière ?

Le métier de moniteur est très recommandé à cause de la flexibilité et de l’indépendance qu’il offre à celui qui le pratique. Vous n’avez pas d’ordre à recevoir de quiconque, vous êtes votre propre chef. La seconde raison est que le fait de voir ces apprenants maitriser les cours et devenir de meilleurs conducteurs est une satisfaction. Si vous aimez être autonome dans votre travail, ce métier est fait pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.