Je touche 800 euro ai je droit RSA
Formations Continues » Pratique » Je touche 800 euro ai je droit RSA ?

Je touche 800 euro ai je droit RSA ?

Mise à jour le 10 novembre 2023

Le Revenu de Solidarité Active (RSA) est une aide financière destinée aux personnes ayant de faibles ressources, peu importe leur situation professionnelle. Il permet notamment d’assurer un minimum de revenu pour aider à faire face aux dépenses du quotidien.

Mais quand on perçoit déjà un salaire, comme 800 euros, peut-on prétendre au RSA ? Dans cet article, nous allons étudier les conditions et modalités pour bénéficier de cette prestation.

Les critères d’éligibilité pour le RSA

Tout d’abord, il convient de rappeler que le RSA a pour objectif d’apporter un complément de ressources aux personnes dont les revenus sont insuffisants. Pour y être éligible, plusieurs critères doivent être remplis :

  • L’âge : avoir plus de 25 ans ou bien être âgé entre 18 et 25 ans, dans ce cas vous devez justifier d’une certaine durée d’activité professionnelle;
  • La résidence : habiter en France métropolitaine, en Guadeloupe, en Martinique, à La Réunion, ou à Mayotte;
  • La nationalité : être français ou ressortissant européen, ou disposer d’un titre de séjour valide si l’on est ressortissant d’un autre pays.

Il est également important de préciser que certains types de ressources ne sont pas pris en compte dans les calculs de l’attribution du RSA.
Les allocations familiales et les aides au logement, par exemple, ne sont pas considérées comme des ressources à part entière lors de l’étude de votre dossier.

800 euros de revenu : peut-on toucher le RSA ?

Avec un revenu mensuel de 800 euros, il est légitime de se demander si l’on peut prétendre au complément du RSA. Pour répondre à cette question, il faut prendre en compte plusieurs facteurs :

  • Le montant du RSA pour une personne seule sans enfant (montant forfaitaire) : au 1er avril 2021, il s’élève à 565,34 euros;
  • Votre situation familiale : votre éligibilité et le montant du RSA peuvent varier selon que vous soyez célibataire, marié ou pacsé, mais aussi selon le nombre d’enfants dont vous avez la charge et leurs âges;
  • Les autres revenus perçus par votre foyer : les revenus professionnels et assimilés de toutes les personnes composant votre foyer seront pris en compte pour calculer votre droit.
A lire aussi  Liste des métiers commençant par la lettre O

Toutefois, voici un exemple simplifié pour illustrer la situation : imaginons que vous soyez célibataire sans enfant et percevez 800 euros de revenu mensuel. Dans ce cas, votre revenu étant supérieur au montant forfaitaire du RSA pour une personne seule, vous n’aurez a priori pas droit au RSA sous sa forme normale.

Cas particuliers : les cumuls possibles avec le RSA

Néanmoins, il existe des situations particulières qui peuvent permettre de cumuler le RSA avec d’autres aides ou revenus :

  • Le RSA activité : si vous occupez un emploi à temps partiel ou un emploi rémunéré faiblement, vous pouvez bénéficier du RSA activité pour compenser votre faible salaire. Cependant, ce dispositif n’existe plus depuis 2016 et a été remplacé par la prime d’activité;
  • La prime d’activité : cette aide est destinée aux travailleurs percevant des revenus modestes. Elle permet de compléter les revenus professionnels de certains foyers, peu importe leur composition. Si vous percevez 800 euros de salaire, vous pourrez peut-être bénéficier de la prime d’activité, en fonction de votre situation particulière. Cette prestation est soumise à des conditions de ressources et doit être demandée auprès de la CAF ou la MSA.

Comment calculer son droit au RSA ?

Pour connaître votre éligibilité au RSA et déterminer si vous avez droit à cette aide, voici les étapes indispensables :

  1. Informer-vous sur les conditions d’éligibilité : vérifiez que vous respectez tous les critères mentionnés précédemment (âge, résidence, nationalité) ainsi que ceux propres à la prime d’activité si nécessaire;
  2. Rassemblez les informations concernant votre revenu : notez le montant de vos ressources mensuelles et celles de votre foyer et différenciez les revenus professionnels des aides sociales, si besoin;
  3. Utilisez un simulateur en ligne : plusieurs organismes proposent des outils de simulation pour estimer les droits aux prestations sociales. Vous pouvez, par exemple, utiliser le simulateur mis à disposition sur le site de la CAF ou celui de la MSA. Ces simulateurs, bien qu’ils ne fassent pas office de décision officielle, peuvent vous aider à savoir rapidement si vous êtes éligible au RSA et dans quelle mesure.
A lire aussi  Bilan de compétences à Chaville : quel centre choisir ?

Pour résumer, percevoir 800 euros de revenu mensuel n’exclut pas forcément l’éligibilité au RSA. Tout dépend de votre situation familiale, du nombre d’enfants dont vous avez la charge, et des autres revenus que perçoivent les personnes vivant avec vous.

Il convient donc de se renseigner auprès des organismes compétents et d’utiliser leur outil de simulation en ligne pour faire le point sur vos droits.