permis D 9 places
Formations Continues » Formation » Tout savoir sur le permis D

Tout savoir sur le permis D

Mise à jour le 4 juillet 2023

Au nombre des différents types de permis de conduire, celui catégorisé par la lettre D est obligatoire et exigé pour conduire à titre personnel, ou professionnel un véhicule de transport. Ce véhicule peut avoir une contenance de neuf places assises ou huit, si on omet le conducteur.

Il existe différentes étapes pour obtenir le permis D, et à travers le développement de cet article, elles vous seront exposées.

Quelles sont les conditions requises pour obtenir le permis D ?

Le permis D s’obtient après avoir suivi une formation bien précise et appropriée en vue de passer des épreuves à réussir obligatoirement. Cette formation s’adresse ainsi aux personnes âgées d’au moins 24 ans et qui détiennent déjà un permis de conduire de catégorie B encore valide.

Elles doivent également être capables de bien s’exprimer et savoir écrire en langue française. Ces personnes doivent être reconnues aptes par un médecin agréé, après avoir effectué une visite médicale pour l’occasion.

Comment se déroule la formation pour l’obtention du permis D ?

La formation de permis D s’effectue suivant une durée minimale de 70 heures. Il est quand même recommandé et possible de prendre des cours additionnels qui incluent le code de la route, pour optimiser ses chances de réussite, surtout quand le permis de conduire de l’élève date de plus de cinq ans.

La formation s’écoule en deux étapes que sont : la formation hors circulation et la formation en circulation.

Formation hors circulation

Cette partie de la formation est purement théorique. Les cours concernent principalement les règles de sécurité de base et les comportements que doivent adopter les élèves en difficulté.

Cette phase permet d’inculquer les notions sur les règles applicables au transport routier

Formation en circulation

Grâce à cette dernière partie de la formation qui, contrairement à la première, est pratique, les élèves obtiennent les aptitudes à faire face aux situations de difficultés particulières, même celles les plus inattendues.

À l’aide des connaissances sur les commandes et accessoires du véhicule, les élèves en formation pourront s’exercer à la conduite en toute autonomie.

A lire aussi  Formation amp gratuite et rémunérée : est-ce possible ?

Comment se déroulent les épreuves du permis D ?

Parallèlement à la formation, les épreuves se font également en deux étapes, dont celle hors circulation et celle pratique.

L’épreuve hors circulation

Cette première séquence des épreuves permet de s’assurer des acquis sur les cours théoriques dispensés sur la réglementation des transports, de mécanique et de responsabilité par rapport aux passagers que transportera le candidat. Cette phase comporte à elle seule, trois tests à savoir : un test écrit, un test oral et un exercice de maniabilité.

Pour réussir cette épreuve, le candidat doit cumuler un total d’au moins 16 points. Ce passage validé lui confère trois essais sur un an pour réussir l’épreuve finale.

L’épreuve pratique

Cette dernière épreuve qui se déroule dans des conditions pratiques et réalistes, est toujours à l’image de la formation, et est subdivisée en deux étapes : une épreuve hors circulation d’admissibilité d’une durée de 30 minutes et une épreuve en circulation qui dure une heure entière.

L’une des conditions essentielles pour passer cette épreuve est d’être accompagné d’un titulaire du permis D. A travers cette dernière étape, sont évalués :

  • Le respect du code de la route et des règles de sécurité pour le conducteur ainsi que pour les autres usagers de la route
  • La prise en compte par le candidat des spécificités liées à la conduite d’un véhicule destiné à transporter des voyageurs avec une remorque
  •  La maîtrise des commandes et des diverses manipulations
  •  L’aptitude du candidat à conduire de façon autonome sur le trajet.

Le candidat réussi à cette épreuve quand il arrive à réunir un minimum de 17 points en évitant bien sûr de commettre des erreurs éliminatoires.

Quelle est la durée de formation pour obtenir le permis D ?

Le permis D est un document essentiel qui autorise la conduite des véhicules de transport en commun, tels que les autobus et autocars. Si vous envisagez d’embrasser une carrière dans le domaine du transport collectif de personnes, il est crucial de connaître la durée de formation nécessaire pour obtenir ce précieux sésame. Dans cet article, nous vous présentons les différentes étapes de la formation, ainsi que la durée totale pour acquérir votre permis D.

A lire aussi  Formation comptabilité à distance gratuite : est-ce possible ?

Les conditions préalables à la formation

Pour être éligible à la formation du permis D, il faut remplir certaines conditions préalables. Voici les principales exigences :

  • Avoir au moins 24 ans (ou 21 ans en cas de formation professionnelle).
  • Être titulaire du permis B depuis plus de trois ans.
  • Réussir une visite médicale auprès d’un médecin agréé par la préfecture.
  • Obtenir l’accord préalable de la préfecture après une enquête administrative.

Il est important de noter que ces conditions sont nécessaires mais non suffisantes pour accéder à la formation. En effet, chaque centre de formation choisit ses propres critères de sélection, tels que les compétences pratiques, les connaissances théoriques ou encore la motivation des candidats.

Étapes et durée de la formation

La formation au permis D se divise en plusieurs étapes, chacune ayant une durée spécifique. Les voici :

1. La formation initiale

La première étape consiste à suivre une formation théorique et pratique dans un centre agréé. Cette formation porte sur différents aspects de la conduite des véhicules de transport en commun, tels que la réglementation, les techniques de manœuvre, la gestion des situations d’urgence ou encore la prise en charge des passagers. 

La durée totale de cette formation initiale est généralement de 140 heures, réparties sur plusieurs semaines ou mois, selon le rythme choisi par le candidat.

2. L’examen théorique général

Après avoir suivi la formation initiale, le candidat doit passer l’examen théorique général (code de la route). Cet examen consiste en une série de 40 questions portant sur la réglementation routière, la signalisation, la sécurité et les autres thèmes abordés lors de la formation.

Pour réussir cet examen, le candidat doit obtenir au moins 35 bonnes réponses. La préparation à cet examen peut varier entre quelques jours et plusieurs semaines, en fonction du niveau de connaissances du candidat et de sa capacité à assimiler rapidement les notions étudiées.

A lire aussi  Ce qu’il faut savoir avant de suivre une formation d’agent de sécurité

3. L’examen pratique

Une fois l’examen théorique réussi, le candidat doit passer l’examen pratique, qui consiste en une épreuve de conduite sur route, ainsi qu’en une épreuve hors circulation (plateau). L’épreuve sur route dure environ 1 heure et inclut différents exercices, tels que la prise en charge des passagers, le respect des règles de circulation ou encore les manœuvres spécifiques aux véhicules de transport en commun.

Quant à l’épreuve hors circulation, elle dure environ 30 minutes et permet d’évaluer les compétences du candidat en matière de vérifications techniques, de sécurité et de manœuvre du véhicule. La préparation à ces deux épreuves peut varier entre quelques jours et plusieurs semaines, selon le niveau de compétence du candidat et sa capacité à s’adapter rapidement aux exigences de l’examen.

Durée totale de la formation

Compte tenu des différentes étapes de la formation, la durée totale pour obtenir le permis D varie en fonction de plusieurs facteurs, tels que le rythme de travail choisi par le candidat, son niveau de connaissances et de compétences initiales, ainsi que sa capacité à assimiler rapidement les notions étudiées.

Toutefois, on estime qu’il faut généralement compter entre trois et six mois pour réussir l’ensemble des épreuves et obtenir son permis D.

Bon à savoir : la formation continue obligatoire

Pour maintenir et améliorer leurs compétences professionnelles, les conducteurs de véhicules de transport en commun doivent suivre une formation continue obligatoire tous les cinq ans. Cette formation, d’une durée de 35 heures, porte sur différents thèmes, tels que la sécurité routière, la réglementation professionnelle, les premiers secours ou encore l’éco-conduite. Cette obligation s’applique à tous les titulaires du permis D, qu’ils soient salariés ou indépendants.

En somme, la durée de formation pour obtenir le permis D dépend de plusieurs éléments, comme le rythme choisi par le candidat et son niveau initial de connaissances et compétences. Il est essentiel de bien se préparer et de choisir un centre de formation agréé pour mettre toutes les chances de son côté et réussir rapidement son examen.