Qui peut bénéficier du FAFCEA
Formations Continues » Règlementation » Qui peut bénéficier du FAFCEA ? Les critères et conditions pour être éligible

Qui peut bénéficier du FAFCEA ? Les critères et conditions pour être éligible

Lorsqu’il s’agit de développer ou de maintenir à jour les compétences dans le secteur de l’artisanat, le Fonds d’Assurance Formation des Chefs d’Entreprise Artisanale (FAFCEA) est une aide précieuse. Ce dispositif offre des financements aux entrepreneurs souhaitant participer à des formations continues.

Mais qui peut bénéficier de ce soutien ? Dans cet article, nous présenterons les principales cibles du FAFCEA, ainsi que les modalités pour y avoir accès.

Les chefs d’entreprise artisanale

Première catégorie concernée par le FAFCEA : les chefs d’entreprise exerçant une activité artisanale. Le fonds a été conçu pour aider ces professionnels à se former tout au long de leur carrière, avec pour objectifs :

  • l’amélioration de leurs compétences techniques,
  • la maîtrise des nouvelles technologies,
  • le développement des compétences en management,
  • la gestion financière, commerciale et administrative,
  • la prévention et la sécurité au travail,
  • la maîtrise des normes environnementales et énergétiques.

Ainsi, les chefs d’entreprise artisans peuvent bénéficier du financement de leurs formations professionnelles, sous réserve d’être immatriculés au répertoire des métiers. Ils doivent également être à jour de leurs cotisations auprès du FAFCEA pour prétendre à ces aides.

Comment bénéficier du financement ?

Pour solliciter un financement de formation par le FAFCEA, les chefs d’entreprise doivent suivre une procédure précise :

  1. Sélectionner la formation souhaitée auprès d’un organisme de formation agréé,
  2. Remplir un dossier de demande de financement en fournissant les informations et pièces justificatives nécessaires,
  3. Soumettre le dossier au FAFCEA pour étude et éligibilité.

Attention : Il est recommandé de déposer sa demande plusieurs semaines avant le début de la formation. Les décisions d’attribution des financements sont en effet soumises à l’accord préalable du FAFCEA.

A lire aussi  Licenciement pour inaptitude après 50 ans : ce qu'il faut savoir

Les conjoints collaborateurs et associés

Le FAFCEA soutient également la montée en compétences des proches qui contribuent au développement de l’entreprise artisanale :

  • Conjoints collaborateurs : Ils participent activement à l’activité de l’entreprise sans être rémunérés ou salariés. Pour bénéficier du financement de leurs formations, ils doivent être déclarés comme tels auprès de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA) et satisfaire aux obligations de cotisation FAFCEA.
  • Associés : Ceux qui sont titulaires d’un diplôme lié à leur activité artisanale, exercent une activité réglementée et assujetties aux cotisations FAFCEA peuvent également prétendre au financement de leurs formations.

Quelles formations pour les conjoints collaborateurs et associés ?

Les formations éligibles au FAFCEA pour cette catégorie de bénéficiaires concernent principalement :

  • l’acquisition de compétences en management,
  • la communication et les relations humaines,
  • la sécurité et la prévention des risques,
  • la qualité et l’innovation,
  • la gestion financière et administrative.

Certaines formations spécifiques peuvent également être prises en charge, selon le secteur d’activité de l’entreprise.

Les auxiliaires familiaux et salariés

Auxiliaires familiaux : Si vous êtes membre de la famille du chef d’entreprise artisanale et travaillez régulièrement dans l’entreprise sans y être rémunéré(e), vous pouvez également bénéficier des financements du FAFCEA pour vos formations professionnelles.

Il est nécessaire, néanmoins, de faire valider votre statut par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat et de satisfaire aux obligations de cotisation FAFCEA.

Salariés : Bien que le FAFCEA soit destiné principalement aux chefs d’entreprise artisanale, les salariés ne sont pas exclus pour autant. En effet, le FAFCEA propose des financements pour certaines formations spécifiques, destinées à préparer les salariés aux responsabilités de chef d’entreprise ou à faciliter leur reconversion professionnelle vers une activité artisanale. Le financement est alors conditionné à l’accord préalable du FAFCEA.

A lire aussi  Quels sont les principaux acteurs du financement CPF ?

En résumé

Le FAFCEA constitue un outil précieux pour soutenir la formation continue dans le secteur artisanal et favoriser le développement des compétences des chefs d’entreprise, conjoints collaborateurs, associés, auxiliaires familiaux et, dans certains cas, salariés.

Pour en bénéficier, il convient de respecter certaines conditions notamment être à jour de ses cotisations auprès du fonds d’assurance formation. Les démarches auprès du FAFCEA doivent ensuite être menées en temps opportun pour s’assurer de pouvoir accéder aux financements souhaités.